:: le regard s’origine dans des marées équivoques et des courbes étales. précaire et désorienté, il émerge comme invaginé, operculé, à demi noyé dans la maternité des eaux. la chair est utérine, elle s’enfle et se désordonne, porte aux nues ou avale. s'étrangle à son impossibilité. le regard naît. fission délicates des choses. vision hallucinée du rivage, perspectives hasardeuses et angles dilués dans la goutte ::